boite à outils

Bienvenue à Plougasnou

A la découverte du Trégor Finistérien

le 16.02.2015

En séjour en Bretagne, vous souhaitez occuper une après-midi autour de Plougasnou ? Partez à la découverte du Finistère et de la Baie de Morlaix grâce au circuit découverte disponible en office de tourisme ou téléchargeable sur notre site.

Pour télécharger la brochure « Circuits en Baie de Morlaix » cliquez ici

Voici, en vidéo, un aperçu de ce circuit à la découverte du Trégor Finistérien. Suivez le guide !

De Locquirec à Saint-Jean du Doigt

Commençons notre périple à St-Jean du Doigt, paroisse connue en Bretagne pour son grand pardon et son enclos paroissial. Bien qu’excentré, cet ensemble architectural religieux du XVeme siècle fait partie du célèbre circuit des enclos, avec l’originalité d’être le seul situé en bord de mer. Son autre spécificité, c’est aussi sa fontaine, que vous présente ici Roger Bénisset.

Vers Plougasnou

Quittons le charme de St-Jean pour retrouver la côte et remonter sur le bourg de Plougasnou. C’est l’occasion de découvrir un monument typique, l’oratoire de Notre-Dame de Lorette à l’extérieur du bourg, près des champs. Petit édifice du XVIIeme siècle, à l’architecture unique, les jeunes filles venaient autrefois y déposer une mèche de cheveux le 15 août, pour demander à la Vierge Marie de leur permettre de se marier dans l’année.

JPEG - 171.9 ko
Oratoire Notre-Dame de Lorette à Plougasnou, Finistère, Baie de Morlaix

Le bourg, lui, est dominé par l’église Saint-Pierre, superbe édifice pour le moins composite, qui, au gré de son histoire, a réuni des éléments de tous les grands styles architecturaux du XIeme... au XXIeme siècle ! Outre ses vitraux, sa statuaire et son trésor, exposé dans une vitrine, l’église de Plougasnou possède aussi un orgue signé Heyer... En savoir plus sur l’église de Plougasnou et sa restauration.

Des pointes, sentinelles de la "Plus belle baie du monde"

Quittons maintenant le bourg pour retrouver la côte escarpée des pointes au Nord de Plougasnou, Primel d’un côté, le Diben et son port de l’autre. La balade sur la pointe de Primel vous permettra de découvrir un panorama exceptionnel sur la Baie de Morlaix. Vous pourrez aussi vous rendre à la « maison des Douaniers », dominant la pointe, et vous imaginer la vie quotidienne des gardiens des côtes bretonnes, dans cette maisonnette battue par les vents.

Cette côte déchirée et sauvage est propice non seulement à la promenade, mais à bien d’autres activités plus sportives comme le kite-surf avec différents spots sur la baie. A Plougasnou, il y en a pour tous les goûts !

Les eaux Trégoroises ne sont pas sillonnées seulement par les bateaux des pêcheurs. Certains autres de ses habitants se font parfois remarquer.

Cap sur Plouézoc’h

Continuons un peu plus au sud pour arriver sur la commune de Plouézoc’h. Monument de la Baie s’il en est, le Château du Taureau y dessine sa silhouette sur les flots. Vous n’aurez aucun mal à l’apercevoir depuis la côte dont il garde l’accès depuis le XVIeme siècle. Vous laisserez-vous tenter par une excursion en bateau pour aller visiter ce fort remanié par Vauban ? Un petit avant-goût :

Si le Taureau domine la mer, sur la terre, c’est le Cairn de Barnenez qui règne en seigneur sur sa presqu’île. Et pour cause ! Depuis 6500 ans que les hommes du néolithique l’ont édifié à la mémoire de leurs morts, c’est l’ancêtre de tous nos monuments, avec ses 75 m de long et ses 14 000 tonnes de pierres. Il s’est même vu qualifié par Malraux de « Parthénon de la Préhistoire ». Ouvert toute l’année, des visites commentées sont organisées tous les jours. N’hésitez pas à le découvrir.

JPEG - 106.5 ko
Cairn de Barnénez, Baie de Morlaix

Mais quittons un instant les côtes pour retrouver le bourg de Plouézoc’h, où, tous les étés, la chapelle St-Antoine accueille une exposition de peinture. Elle n’est cependant pas le seul édifice religieux digne d’intérêt, et l’église St-Etienne aussi recèle des trésors cachés...

Enfin, retour vers la côte, pour découvrir le petit port du Dourduff en mer. Aujourd’hui paisible, il a autrefois été le grand chantier naval de Morlaix, et c’est là qu’a été édifié le navire d’Anne de Bretagne, "La Cordelière", confiée au commandement du célèbre Hervé de Portzmoguer, avec qui elle s’abîmera dans la rade de Brest le 10 août 1512.

Plougasnou et le Trégor Finistérien vous attendent pour vous délivrer leurs richesses et leurs secrets...

Cliquez ici pour voir la carte en grand