boite à outils

Bienvenue à Locquirec

J’ai testé pour vous : l’équitation en amazone au poney-club du Moulin

le 26.03.2013

Il y a mille et une façon de pratiquer l’équitation, mais le poney-club du Moulin, à Pont-Menou, s’est lancé depuis bientôt deux ans dans un style de monte original : l’équitation en amazone, peu pratiquée en Bretagne.

Le cheval, c’est mon dada comme dirait l’autre. Et dans ma vie de cavalière, j’ai à cœur de tester tout ce qui peut se présenter. Je n’ai donc reculé devant rien pour expérimenter cette monte étrange, parfois dénommée « dans les fourches » en référence aux deux supports qui permettent de caler les jambes sur la gauche de la selle.

En effet, en amazone, la cavalière est calée. C’est d’ailleurs pour pouvoir pratiquer l’équitation avec autant d’assurance que les hommes, que Catherine de Médicis a popularisé ce type de selle à partir du XVIeme siècle, tout en conservant la tenue qui convient à son rang. Au poney-club, on fait perdurer la tradition, mais la jupe n’est pas forcément de rigueur, sauf les jours de concours. Les cavalières pratiquent donc leur sport comme les autres, avec le même équipement. Elles remplacent juste la cravache par une longue badine, ou stick, qui remplace la jambe à droite et permet de donner des indications précises au poney pour avancer, tourner, ou bien mobiliser les hanches ou les épaules.

Car en amazone, on peut tout faire comme à califourchon. Certaines sautent, dressent... et font même du cross ! À Pont-Menou cependant, on se contentera de dressage, puisque c’est la discipline dans laquelle le club sort en concours par ailleurs.
La première impression en selle est déstabilisante. Une fois installée, on se demande bien comment on va tenir dessus si le poney commence à bouger. Il faut quelques tours au pas pour commencer à trouver ses marques, et les premières foulées de trot seront elles aussi un peu rock’n roll ! On attendra un peu pour tenter le galop hein...
Passé le premier abord déroutant, c’est une forme d’équitation des plus intéressante. En modifiant la façon dont on emploie les outils de communications avec le cheval (les aides en jargon équestre), on redécouvre ceux-ci d’une façon enrichissante pour sa monte en général. On apprend à se redresser aussi, défaut ô combien répandu chez moult cavaliers, et qui ne pardonne pas en amazone.

Et pour celles qui souhaitent persévérer, les concours classiques sont ouverts aux amazones. Les cavalières de Pont-Menou ne passent pas inaperçues sur les rectangles !
Vous les retrouverez le 7 avril 2013 à Langolvas lors du salon du cheval, où elles vous présenteront un carrousel.

Contact
Poney Club du Moulin
Hélène et Thierry
Pont Menou
29620 Plouégat-Guerrand
Téléphone : 02 98 67 50 20
www.facebook.com/PoneyClubDuMoulin