boite à outils

Jean-Christophe Rollet à l’Hôtel du Port

Jean-Christophe Rollet, un greeter à sa façon

Jean-Christophe Rollet, c’est la joie de vivre, des pointes d’humour, et un amoureux de son pays qu’il aime à faire partager. Photographe amateur, ses clichés accrochés dans le hall de l’Hôtel et la salle des petits déjeuner, présentent ses coups de cœur sur la région.

Jean-Christophe Rollet à l'Hôtel du Port à Morlaix

Recadrage

Ancien cadre commercial, après 17 ans de vie parisienne, il envisage de revenir s’installer dans le Finistère avec un objectif : trouver un hôtel à reprendre et se reconvertir en « chef-chef ». Le tout en mode paysage en faisant profiter toute la famille d’un cadre de vie amélioré.

Synchronisation du deuxième rideau

Plusieurs choix se présentent dans le Finistère, dont un à Morlaix, ville que Jean-Christophe connaît bien pour y avoir déjà vécu.

L’hôtel du Port à Morlaix, une batisse 19e avec sa façade rose se reflétant dans les flots du port lui titille la focale, l’inspire. Fin mai 2007, après un cadrage, une mise au point, priorité à l’ouverture. Il reprend cet hôtel et le personnel. Avec ces 25 chambres et de l’auto formation, il prend ses marques, se forme.

Le plaisir partagé en arrière plan

Sa nouvelle activité professionnelle et son organisation de travail lui conviennent. Elle permet de concilier vie de famille et ses loisirs préférés, que sont la photographie et la marche à pied.

« Travailler ici, me permet de profiter du pays, d’être en phase avec moi-même, en harmonie avec l’ambiance des saisons, des paysages. Par une juxtaposition des expériences, on enrichit sa vie. On vit l’instant présent : la vie moderne demande de se projeter dans le futur, et de fait, entraîne un besoin de se ressourcer, de se recentrer ».

L’un de ses endroits préféré est ce que l’on nomme « les assiettes » sur le GR 34. « J’adore aller me percher sur le rocher remarquable de la petite plage qui est après St Samson . On m’a dit que les gens l’appellent les assiettes, en rapport à sa forme particulière ».

La marche permet la découverte, la rencontre. La photographie révèle la beauté. Une connaissance du « Pays » acquise par cette juxtaposition d’activités, c’est ce que ses clients apprécient.

Jean-Christophe transmet à toute son équipe le plaisir de se mettre à disposition pour échanger avec les clients. « Et ceux-ci apprécient les échanges, notre capacité à répondre aux demandes et sollicitations diverses, nos incitations à découvrir ou visiter nos lieux et coins secrets de la Baie de Morlaix et des Monts d’Arrée ».