boite à outils

Bienvenue à Morlaix

La Maison Tréanton, un siècle de restauration des trésors du patrimoine breton !

le 11.04.2017

Nous entamons une série d’articles, qui nous l’espérons, vous donnera envie de franchir la porte de lieux « secrets », mais pourtant ouverts à tous, à Morlaix. Cette cité historique du Finistère est source de singularités. Pour ce premier rendez-vous, nous vous proposons de pousser la porte du 40 rue de Paris.

Ce lieu, non loin de l’église St-Mathieu, est une adresse incontournable pour les passionnés d’antiquités, d’histoire et de patrimoine. Franchir sa vieille porte en bois, c’est déjà débuter un voyage. Cette maison, c’est la Galerie Antiquités Tréanton !

JPEG - 79.3 ko
Antiquités Tréanton Morlaix, Finistère, Bretagne

Un siècle de saga familiale !

C’est en 1904, au bas de la rue des 100 marches, à Morlaix, que Jean-Marie Tréanton fonda le magasin Tréanton, l’un des tout premiers magasins d’antiquités en France, avec atelier de restauration et de sculpture.

Une génération plus tard, le magasin déménage au n°7 de la rue Longue. À cette époque, Jean Tréanton développe l’affaire familiale, comptant alors jusqu’à 15 employés, dont Joseph Le Gall dit « Job de Locronan », qui deviendra sculpteur breton de renom.
En 1933, Lucien Tréanton succède à son père. Il assied sa réputation en sculptant les Saints Bretons. En 1953, pour s’agrandir, il achète l’immeuble au 40 rue de Paris. Cette adresse morlaisienne, avec 2700m2 de surface, en fait l’un des ateliers/magasins d’antiquités les plus grands de France.

En parallèle du négoce, de la restauration d’objets d’art anciens, et de la sculpture (son travail fut salué par Pol Émile Victor), il organise le festival littéraire « Tristan Corbière ». Avec un cycle de conférences, la réputation devient nationale. Pour l’anecdote, le 2 août 1958, Léo Ferré y donna un récital !

JPEG - 101.6 ko
Antiquités Tréanton Morlaix, Finistère, Bretagne

En 1982, Donatienne prend les rênes (avec sa mère), et poursuit le travail de ses aïeuls dans le respect des traditions et du savoir-faire.

Visite de cette institution dédiée aux mobiliers et objets d’art !

Ouvrons la porte à la curiosité ! Attention, vous n’entrez pas dans un magasin, mais dans une « vieille » maison qui vit et respire, tel un être humain.

Face au porche, prenez conscience de la patine de la Maison Tréanton. Au rez-de-chaussée s’amoncelle toutes sortes d’objets. Certaines de ces pièces du passé (non restaurées), ces éléments du patrimoine architectural et ce mobilier, qui d’une église ou d’une maison de maître, ont ou serviront au décor de certains films (Belphégor…) stimulent notre envie d’en découvrir davantage.

Les meubles massifs, lourds et rustiques sont classés en bas, alors que plus on monte plus on trouve des pièces petites, fines, légères. Il y a énormément de belles sculptures et de bois sculptés.
Sur 2 étages, les objets sont présentés par époque, du XVIe / XVIIe siècles à nos jours. L’ossature des lieux, tout en bois, offre un écrin tout naturel à ces trésors du patrimoine breton et d’ailleurs.

JPEG - 27.6 ko
Antiquités Tréanton Morlaix, Finistère, Bretagne

Les espaces de déambulation, spacieux et dégagés, accentuent la mise en scène des différentes « salles ». Dès les premières marches, le voyage débute. Découvrez la salle bretonne avec lit clos, coffre, vaisselier, une très longue table de ferme, et, une autre pièce magnifique et rare rappelant l’histoire locale, un banc à peigner le lin (peigne à lin). Passé la petite chapelle et sa statuaire de Saints Bretons, vous pénétrez dans la salle Ségalen, avec une splendide bibliothèque en acajou et vitres anciennes. Surprenante, la salle exotique avec des trésors rapportés, entre autres, par les marins de la marchande ou de la Royale… la pièce Pierre Lotti (et son ambiance). Autre coup de cœur de cette visite, le petit appartement Louix XV, tout habillé de boiserie, et sa porcelaine signée jean-Baptiste Locré.

Entre la statuaire, les commodes Liégoises, une chambre à coucher d’époque Empire (et son lit « king size » signé Henri Janselme), les mobiliers Renaissances, tables « mouchoirs », les gravures…, chaque objet raconte son histoire. On se croirait au musée Carnavalet !
En fin de parcours, peut-être aurez-vous l’opportunité d’entrevoir l’atelier. Je suis fan de l’atmosphère qui règne dans ces ateliers d’artistes sculpteurs entre croquis, couteaux, copeaux, pinceaux et dictionnaires !

JPEG - 17.3 ko
Antiquités Tréanton Morlaix, Finistère, Bretagne

Cette adresse est un lieu d’échanges, de savoir mais aussi de modestie face à la connaissance.
En ressortant, comme moi, vous prendrez congés de Donatienne en la remerciant. Et puis ne soyez pas surpris si vous vous exclamez agréablement : MUSEUM !

JPEG - 72.1 ko
Antiquités Tréanton Morlaix, Finistère, Bretagne

Infos pratiques :
Antiquités Tréanton
40 rue de Paris - 29600 Morlaix

Ouvert du lundi au vendredi, de 10h à 12h et de 14h à 18h.

Site web de des Antiquités Tréanton