boite à outils

Les histoires de l’île Callot

Paysages et panoramas sur l’île Callot

Ce bout de terre à deux pas des plages de Carantec est un petit bijou parmi les nombreux îlots de la Baie de Morlaix. Cette Île granitique mesure 2,125km de long pour 30 à 300 mètres de large. Ajoncs, fougères, bruyères et pins maritimes parfument l’air insulaire. On y trouve des plages de sable fin et de petites criques merveilleusement préservées, cachées par les dunes sauvages.

La pointe nord de l’île constitue une réserve naturelle protégée par le Conseil Général du Finistère. Tout au bout, un point de vue sans égal sur la baie de Morlaix. Pour se repérer parmi ce puzzle d’îlots face à vous, une table d’orientation en granit noir et blanc indique l’île Batz, Roscoff et Saint Pol de Léon à l’ouest, les îlots de la réserve ornithologique ou encore le Château du Taureau, à l’est.

Table d'orientation à la pointe de l'île Callot, Baie de Morlaix, Bretagne

Notre-Dame de Callot veille

Au point culminant de l’île, vous découvrirez la chapelle Notre-Dame de Kallod. Un panorama magnifique et une atmosphère chargée de légendes. On raconte qu’au 6ème siècle des puissants bateaux corsaires danois dominaient le littoral finistérien. L île servait alors à stocker les richesses volées. Un chef breton du nom de Rivallon Murmaczon va se révolter et mettre fin au saccage. Selon la légende, il aurait prié la Vierge. Victorieux, un sanctuaire sera édifié à son nom. Lieu de pèlerinage, la chapelle va subir plusieurs transformations jusqu’au XVIII siècle. Son clocher sera classé monument historique en 1914. La chapelle Notre-Dame de Callot est ouverte tous les jours de l’année, aux horaires de passage.

Chapelle Notre Dame de Callot, Carantec, Baie de Morlaix

Sur les plages, d’étonnants rochers avec des petits trous alignés attirent aussi l’attention. Ils rappellent que l’île fut utilisée comme carrière entre le XVIème et le XVIIIème siècle. Une exploitation massive permit ainsi d’ériger en partie le fort du Taureau, la Manufacture des Tabacs et le Viaduc de Morlaix, et bien d’autres bâtiments du Finistère.

Les vies de l’île Callot

Entouré par les flots au moment de la marée montante, vous ne serez pas les seuls Robinsons de la Baie. On compte aujourd’hui encore 9 familles vivant partiellement sur l’île. Mais autrefois, les callotins étaient plus nombreux. Au début du XXème siècle, ils vivaient en autarcie de l’agriculture, de la pêche et du ramassage du goémon. Le rythme de vie n’était pas de tout repos. Les habitants exploitaient aussi bien les ressources de la mer que de la terre pour subvenir aux besoins de leur famille. Ils se déplaçaient sur le contient pour vendre leur production. Découvrez leur Histoire !

écoliers de l'île Callot à Carantec, Baie de Morlaix, Bretagne

Dans cette effervescence, en 1936 une longère rachetée par la municipalité à la famille Le Ven, va être réhabilitée en école. Les plus jeunes enfants pouvaient ainsi y suivre leur scolarité sans avoir à se déplacer sur Carantec. Une classe unique allant de la maternelle au CM2 était dirigée par une institutrice venue du continent. Elle y avait également ses appartements. L’école fermera ses portes en 1975. L’économie de l’île étant devenue trop fragile, les familles furent contraintes à l’exode. Véritable lieu de vie, l’école aura accueilli jusqu’à 25 élèves sur ses bancs.

Aujourd’hui l’école de Callot, suite à plusieurs mois de rénovation, se transforme à nouveau en lieu d’habitation pour devenir un gîte insolite. Imaginé en adéquation avec l’esprit et l’histoire du lieu, il accueille ses premiers locataires début juillet 2018. À vous maintenant d’écrire la suite de cette histoire...

Ile Callot en Bretagne, Baie de Morlaix, Coucher de soleil