boite à outils

Prenez de la hauteur entre viaduc et venelles

Enchâssée entre trois collines que relient un majestueux viaduc, Morlaix, Ville Historique, compte un nombre impressionnant de venelles. Dès lors plusieurs possibilités de circuits s’offrent à vous pour aller à la rencontre d’un patrimoine exceptionnel !

Les venelles

Venelles de Morlaix, Finistère, Bretagne

Vous voici dans le Finistère à la découverte de la face cachée de Morlaix : celle de ses petites ruelles pentues. Il n’y a pas un circuit des venelles mais plusieurs circuits pédestres à sillonner pour visiter la ville.
Les venelles s’explorent à pied, chacun y va à son rythme car escaliers et ruelles grimpent à flanc de colline.

Après une visite de l’Office de tourisme – Maison Pénanault, on traverse la Place Charles de Gaulle pour emprunter la Venelle de la roche qui mène au viaduc et vers la gare. On traverse le 1er étage du viaduc « Promenade de l’Amiral Guichen » d’où l’on peut jouir d’une vue imprenable sur la ville. Ensuite ressortir sur la droite et redescendre la venelle aux prêtres vers l’église et le splendide parvis St-Melaine.

Continuons notre déambulation par la Rue Ange de Guernisac. Cette rue piétonne, pavée et ornée de belles façades à colombages, se prolonge vers la place des Jacobins et le musée. Cette balade morlaisienne dévoile également le quartier historique et l’église St-Mathieu, puis une autre carte postale de la ville : la place Allende. Avec ses maisons à pans de bois très colorées, ses belles façades à encorbellement ornées de sculptures dont la maison de la Duchesse Anne (rue du Mur), et à 2 pas, la Maison à Pondalez dans la Grand-rue.
Sur ce parcours à travers les rues piétonnes : la rue de l’hospice nous dévoile les derniers vestiges des remparts de la ville close au XVI e siècle. L’on ne manque pas de faire un dernier aller-retour jusqu’au port de plaisance et l’ancienne manufacture des tabacs.

Le viaduc

viaduc de Morlaix, Bretagne
Majestueux ouvrage en granit provenant de l’île Grande, il fut construit de 1861 à 1864 lors de l’édification de la ligne de chemin de fer reliant Paris à Brest. C’est l’ingénieur Fenoux qui en a tracé les plans. Le résultat est prodigieux et impressionnant : 292m de long, 58m de haut, 14 arches et 9 arceaux... il donne le vertige à plus d’un ! La ligne Paris-Brest fut inaugurée au 1865.

viaduc de Morlaix, Bretagne
Le 1er étage du viaduc est accessible... frisson garanti !

On ne peut le manquer, il est omni présent et a inspiré nombre de poètes.
« … O viaduc, bon chrétien
pour les cœurs en souffrance,
tes arches résonnent des maux de Corbière.
Ici, je vis content de mon âme,
les jours m’invitent à la lenteur
des lilas, mimosas, marronniers
et des dimanches au souvenir d’un temps
à ne pas oublier. »
(Jean-Albert Guénégan)
_