boite à outils

Une rando à cheval pour l’Ascension

Cinq attelages, un cheval monté, un 4x4, deux quads, et sept VTT. Voilà le fier équipage par lequel une bande de copains est venu dans le Finistère découvrir le Pays de Morlaix pendant trois jours de randonnée, à l’occasion du week-end de l’ascension, du 29 au 31 mai 2014.

JPEG - 139.7 ko
Randonnée à cheval et attelage en Baie de Morlaix

L’idée est partie en 1990 quand un groupe de cavaliers costarmoricains a décidé de partir à la découverte de la Bretagne, en randonnée à cheval. Peu à peu, les familles se sont greffées. « On se donne rendez-vous chaque année à l’occasion du pont de l’Ascension, et on choisit une nouvelle destination.  » explique Jean-Rémy Leboucher, l’organisateur de la rando 2014. Pour cette 24eme édition, c’est donc la Baie de Morlaix et le petit Trégor finistérien qui a attiré cette bande de joyeux drilles et leurs fiers équipages.

« C’est toute une organisation ! Cette année, nous étions chaque jour une trentaine à randonner, à cheval, en calèche, en quad ou à vélo. Le soir, les effectifs augmentaient encore, avec les membres des familles qui ne nous retrouvaient que pour le repas. Au final, nous étions plus de quarante. Les repas sont d’ailleurs devenus au fil des ans une vraie tradition. Nous concoctons toujours le même menu en cette occasion, c’est notre petit rituel, autour duquel tout le monde se retrouve avec plaisir le soir. »

Un rendez-vous rituel

JPEG - 157.3 ko
Randonnée à cheval et attelage en Baie de Morlaix

Au fil des ans, toujours avide de découvrir de nouvelles destinations, le groupe a sillonné de nombreuses régions bretonnes. «  En fait c’est souvent l’hébergement qui conditionne le reste de la randonnée. Il nous faut un point de chute capable d’accueillir à la fois un groupe important, et, bien sûr, les chevaux. De là, nous rayonnons en étoile avec des boucles entre 20 et 30 km autour de notre point de départ. C’est un kilométrage qui est accessible à tous les participants, chevaux montés, attelages et vélos. »

Toute une logistique donc, qui demande un minimum d’organisation... bien que, en confidence, on nous avoue que les préparatifs se font bien souvent au dernier moment ! Mais c’est grâce à une solide expérience que ces randonneurs se débrouillent toujours pour organiser leur rendez-vous annuel. « Tous les ans, on se dit que l’an prochain on s’y prendra un peu plus tôt... et on ne tient jamais les bonnes résolutions ! Cette année, on s’y est mis quoi... un mois, un mois et demi à l’avance ? »

JPEG - 159.9 ko
Randonnée à cheval et attelage en Baie de Morlaix

Cette année, c’est à Morlaix que l’équipe a posé ses valises, avec en point de départ, la MFR de Kerozar. « Nous avons beaucoup apprécié l’endroit, c’était très sympa. Et puis nous avons fait une découverte en allant nous promener dans les environs le soir... Un superbe arbre plusieurs fois centenaire nous attendait. Ce fut une très belle surprise que de tomber dessus par hasard. »

Trois jours, trois boucles

JPEG - 154.4 ko
Randonnée à cheval et attelage en Baie de Morlaix

Avec l’aide de l’office de tourisme et de l’association de cavaliers locale, les Da-hues du Cragou, les randonneurs ont préparé trois boucles leur permettant de découvrir le secteur.

« Le premier jour, nous avons fait une boucle nous amenant vers les communes de Plouézoc’h et Lanmeur, sur 28 km. Le second jour, nous sommes allés sur Ploujean et le Dourduff en mer, sur 21 km. Enfin le dernier jour, nous avons sillonné Garlan et de nouveau Lanmeur, pour 26 km. Le plus compliqué, c’est de trouver des voies où les attelages passent. Il y a beaucoup de chemins que l’on peut emprunter à vélo et à cheval, mais seule une reconnaissance sur le terrain permet de s’assurer que le sol est carrossable pour les calèches et que la largeur et la hauteur du passage sont suffisantes. Pour cela, nous avons les quads qui nous sont très utiles pour partir en éclaireur avant les chevaux. »

Belles maisons et beau temps

JPEG - 164.9 ko
Randonnée à cheval et attelage en Baie de Morlaix

C’est cette contrainte qui est à l’origine du plus gros bémol de la randonnée de cette année. « Nous avons été obligés d’emprunter pas mal de route malgré tout. Beaucoup des voies ne sont carrossables qu’à cheval, ou sont privées et ne nous laissent pas l’accès. » Mais le Pays de Morlaix a tout de même été apprécié de ces visiteurs. « Nous avons particulièrement aimé les endroits où nous avons fait nos pauses déjeuner ; le parc de Kernitron, le Dourduff en mer, avec la vue sur la Baie de Morlaix, et le tumulus de Lanmeur. Le cadre était agréable, et nous avions toute la place nécessaire pour nous installer avec tout notre équipement. C’était très sympa pour déjeuner avec les chevaux. »

Autre point qui a enthousiasmé les randonneurs, le patrimoine ! « Il y a ici beaucoup de très belles propriétés et des maisons avec énormément de cachet. Au détour d’un chemin en pleine campagne, on peut découvrir de vrais trésors. » Et la cerise sur le gâteau, ce fut la météo. « On a eu un temps superbe, un vrai régal ! ».

JPEG - 166.6 ko
Randonnée à cheval et attelage en Baie de Morlaix

La relève !

« Cette année, les participants avaient de 2 à 71 ans ! » En effet, c’est la troisième génération qui marche désormais dans les pas des fondateurs de cette excursion annuelle, et qui, peut-être, reprendra le flambeau.. « Notre petite tradition se perpétue dans le temps et l’an prochain, nous fêteront sa 25eme année ! »

JPEG - 161.4 ko
Randonnée à cheval et attelage en Baie de Morlaix