boite à outils

Bienvenue dans les Monts d’Arrée

Tro Menez Are : une randonnée animée entre landes et crêtes

le 3.04.2018

Marcher, une autre façon de découvrir le territoire, de relier les paysages, ceux que l’on voit, ceux que l’on devine.
Retour sur l’expérience 2017.

Aux Portes des Monts d’Arrée

Pour qui aime marcher, arpenter les sentes et les chemins creux, le Tro Menez Are est un incontournable. Je quitte le littoral carantécois pour (re)découvrir la beauté du massif armoricain. Car c’est aux portes des Monts d’Arrée que se tient l’immuable rendez-vous des randonneurs, toutes générations confondues. Sept boucles sont proposées, de la promenade familiale de 5 km à la sportive marche de 40 km.

J’opte pour le circuit de 23 km dit des « Landes du Cragou », réserve naturelle régionale labellisée espace remarquable de Bretagne. Tout au long du parcours, je remarquerai l’organisation sans faille de l’évènement, du départ à l’arrivée. Tous les circuits partent d’un même point et convergeront un certain temps.

C’est munie d’un fruit, d’un plan et d’un gobelet que j’entame la marche. Le temps est chaud, voire caniculaire. Cependant, certains segments de l’itinéraire sont ombragés. Dans les frondaisons, dansent les rubans colorés qui balisent les circuits. Dans cet arc-en-ciel, je repère le rouge, fil conducteur des kilomètres à parcourir.

Tro menez aré, randonnée dans les Monts d'Arrée

JPEG - 797.5 ko
Tro menez aré, randonnée dans les Monts d’Arrée

Chemin faisant

Le paysage est varié. Ici, le vent chahute la surface d’un champ de blé, là, la crête minérale du Roc’h Trédudon tranche avec la lande encore dorée. Nous sommes bien loin de l’image austère parfois assimilée aux Monts d’Arrée.

Je me laisse bercer par les conversations des groupes que je dépasse. Sur ma route, trois points de ravitaillement. Gâteaux et eau sont gracieusement proposés. Il est aussi possible de manger un sandwich et de boire un verre. C’est le cidre qui aura ma préférence.

Tro menez aré, randonnée dans les Monts d'Arrée

Le Tro Menez Are ravit les yeux, mais aussi les oreilles. En effet, des musiciens jalonnent le parcours. Emotion intense lors de mon entrée dans l’abbaye du Relec. Une voix s’élève, céleste, accompagnée d’instruments des quatre coins du monde. Je reconnais un luth.

Outre les compagnons de route bipèdes, avec et sans bâtons, je vais rencontrer nombre d’animaux dans les champs alentours. Ânes, chevaux, vaches nantaises, moutons et oiseaux, de quoi compléter un tableau bucolique à souhait. Et même, des poneys sauvages, dits Dartmoor, acclimatés à l’environnement local, similaire à leur Angleterre natale.

Monts d'Arrée, poneys Dartmoor

Après l’effort

A l’arrivée, un goûter permet de récompenser les efforts. Je le savoure pieds nus, face à la scène investie par un groupe de musique bretonne. Pour ceux qui auraient encore de l’énergie, un fest-noz clôture en effet la journée.

Infos pratiques

Le Tro Menez Are a lieu chaque année.
Tarifs 2017 : 8 euros en prévente, 9 euros sur place. Ceci inclut un fruit, un gobelet, un goûter, et une boisson.
Sept circuits sont proposés, départ du Cloître Saint Thégonnec, de 7h à 16h.
Points de ravitaillement le long du parcours, eau à volonté.